dimanche 16 septembre 2012

Bonjour les Orteils !

Non, je ne vous ai pas oublié. J’ai simplement eu un petit peu à faire pour m’installer dans ma nouvelle vie, loin des bois de l’ouest parisien.
Depuis le 1er août, je vis et travaille à Casablanca, charmante petite bourgade côtière de 5 millions d’habitants, dense, embouteillée, polluée et quasiment sans espaces verts (1m2 par hab contre 14 à Paris avec les deux bois et 45 à Londres). Un monobloc urbain d’environ 20 km sur 10, sans compter les villes satellites de grande banlieue.
Ville moderne et développée, riche en (forts) contrastes sociaux, avec des friches ou des bidonvilles poussiéreux qui jouxtent des quartiers résidentiels verts et fleuris où s’alignent de somptueuses villas. L’essentiel est constitué de zones de logements disons intermédiaires, pas très glamour et très peuplés. Contrastes aussi sur la route, avec nombreux gros 4x4 et grosses cylindrées, ainsi que des charrettes à âne et des taxis calèche à cheval (en périphérie).
J’ai réussi à trouver un logement dans un petit quartier relativement calme, entre le bureau (10km) et le centre-ville, où je me mets dans ma bulle le week-end pour récupérer de mes longues journées de boulot.
J’ai à peine repris la CAP après 6 mois d’arrêt total dû à diverses inquiétudes de santé (désormais levées, donc ok) et aux perturbations professionnelles. Pour le moment j’en suis à 2 x 30mn par semaine, autant dire quasi rien, mais j’en ai tellement perdu l’habitude qu’il faut presque que je me force (j’ose le dire !). Disons aussi qu’il fait encore un peu chaud et que même en courant à 7h30 le matin, je ruisselle vite de sueur. Je vais tâcher de m’y remettre progressivement, mais les parcours de course ne sont pas très folichons et je vais apprécier mes passages à Garches (je prévois 1 gros WE par mois) et nos p’tits bois locaux.
Je ne serai pas des vôtres pour le prochain repas annuel, mais je penserai à vous ce soir là pour fêter l’anniversaire de l’Orteil (le 50ème, je crois ;-)).
Amicalement / Michel

1 commentaire:

woep92 a dit…

Merci Michel pour ces news, on aura le plaisir de t'accompagner dans les bois de Fausses Reposes et de te redonner le goût des sentiers verdoyants de notre région.A un prochain long W-E.

RENSEIGNEMENTS

Amis de la course à pied, Bonjour !
Tout ce que vous voulez savoir pour venir partager notre plaisir de courir en toute liberté, au sein d’une association sportive proche de chez vous, est résumé dans les lignes suivantes :

L’Orteil en pointes n’est pas un club FFA, mais une simple association sportive. Donc pas d’entraîneur, ce qui ne nous empêche pas d’échanger entre nous pour progresser et nous inciter à en faire encore plus, ou encore mieux…
Le fonctionnement est très ouvert et informel. Nous nous retrouvons tous les dimanches à 9h30 sur le parking de la gare de Garches (extrémité « droite », près du passage à niveau). Selon l’époque, la météo et les courses à l’extérieur, nous sommes ainsi entre 5 et 25, rarement plus, rarement moins, et nous nous élançons tranquillement pour un parcours quasiment 100% boisé à travers le parc de Saint-Cloud, les haras de Jardy et la forêt de Fausses Reposes, vers Ville d’Avray. Après un parcours commun d’environ 45 mn, le groupe se scinde et chacun, selon sa forme, ses objectifs et sa disponibilité du moment, choisit de poursuivre par un circuit « long », « moyen » ou « court », pour varier les plaisirs et les durées, qui vont ainsi environ de 1h à 1h45, voire plus. L’allure est raisonnable, et de courtes haltes sont ménagées pour attendre les moins rapides. Nous avons d’ailleurs l’intention de structurer et systématiser un groupe « débutants », qui ira à son petit rythme, pour ceux qui ne pourraient pas suivre le groupe principal (environ 11-12 km/h en vitesse de croisière pour ce dernier).
Pour les débutants et pratiquants modérés, c’est un excellent moyen de se motiver pour courir chaque semaine, en toute convivialité et sans recherche de performance. Pour les plus aguerris, c’est un excellent complément des entrainements individuels pratiqués en semaine, et l’occasion de retrouver les copains pour parler santé (ah, les bobos du coureur à pied !) et projets de course.
Pour illustrer cela, sachez que nous avons à la fois des coureurs qui ne font qu’un seul entraînement par semaine et aucune compétition, avec un niveau de l’ordre de 1h aux 10km, et d’autres qui s’alignent sur des trails de 80 km (voire plus) avec de forts dénivelés, et qui « tournent » aux alentours de 3h au marathon. Et tous trouvent leur intérêt et leur plaisir à courir ensemble le dimanche.
En marge de ces entrainements, il y a bien sûr les courses officielles. Chacun fait son programme annuel en fonction de ses objectifs, capacités et disponibilités. L’OEP en sélectionne plus particulièrement une dizaine, généralement en IDF, auxquelles nous essayons de participer en nombre pour renforcer les liens entre adhérents.
Financièrement c’est aussi assez simple: L’adhésion à l’année est de 25€ (40€ pour un couple); elle est de 15€ pour la « moitié » de saison à partir de septembre. Vous pouvez très bien venir courir autant de fois que vous le voulez le dimanche sans adhérer. Le fait de cotiser, outre son aspect symbolique d’adhésion à un groupe, vous permet d’être remboursé des frais d’inscription sur les courses sélectionnées par l’OEP (avec un plafond de 15€ par course). Pas de bulletin médical à fournir pour les sorties du dimanche ; par contre il est obligatoire pour les courses.
N’hésitez pas à jeter un coup d’œil à notre blog "http://orteil.free.fr" où chacun raconte ses petits et grands exploits (ou misères).
Au plaisir de vous voir un prochain dimanche.

Michel

Abonnez vous !

(c'est gratuit!...)