mercredi 24 août 2011

Le trail des palombières

Et bien voilà les vacances sont déjà terminées, certes le Lot et Garonne est une terre permettant de fort bien se restaurer mais aussi de s'entraîner. C'est pourquoi j'avais prévu 2 courses.La première au programme était donc le trail des Palombières pour une distance de 25 km avec 500 D+.Le départ donné du stade municipal du Fleix, petite commune de Dordogne, avec au départ 105 participants, autant vous dire un petit trail intimiste au cœur de notre chère province ou il fait si bon vivre. Après avoir récupéré mon dossard et discuter avec les responsables en chef de la buvette, ah ben moi des gars qui à 8 h du matin sont au rouge, pain de quatre et jambon de pays j'les respect et m'empresse d'aller sympathiser. J'échange ensuite quelques mots avec un trailleur ami de Pilou (parmi ce qui se fait de mieux en terme de blog pour passionnés de montagne : http://piloumontagne.blog4ever.com/blog/index-132192.html et personnage fort sympathique et bien connus chez nos amis de Dunes d'espoir.)Voilà donc le départ donné suite auquel je prends soin de partir doucement afin de gérer ce trail comme une sortie longue et plaisir. D'entrée de jeux on monte très vite sur les coteaux et les non-spécialistes partis comme des balles regrettent vite leur départ trop rapide et se font vite "ramasser" par les prudents dont pour une fois je faisais partis. Le reste du parcours nous permet d'évoluer donc au sein de forêts, vignes et évidement Palombière (édifice servant d’avant-poste de chasse et de guet. Camouflé sous un tas de feuillages et de branchages et destiné à abriter et dissimuler les chasseurs de palombes, au plus près des lieux de passage de ces oiseaux migrateurs.)
Je fais une bonne partie de course en compagnie de la future 3 ème féminine et d’un coureur adepte de la tenue « spiridon » : débardeur flashy + short très échancré et tous cela en matière synthétique, bref une tenue qui me rappel l’amour que porte notre Lolo à certains de mes shorts qu’il rêve d’acquérir… Au Km 15 je leur fausse compagnie dans un bon raidillon en décidant de finir la course de façon moins prudente afin de me faire plaisir sur ces monotraces forestiers et de mériter ma bière d’après course.

Et donc après 2h14 de course et 47 eme au scratch me voilà qui arrive sur le stade sous un soleil magnifique suivi d’une bonne douche dans la salle polyvalente, douche froide mais bonne pour la récup.

2 commentaires:

woep92 a dit…

Merci pour ce bon C-R de trail vacancier; finalement, rien de mieux que la France 'profonde' pour se ressourcer ! il suffit simplement de trouver les bons endroits...
Bravo pour ta place, tu va nous revenir "affuté" pour les prochaines compètes.
D'accord avec toi pour le site "A chacun son sommet" de Pilou qui nous a fait l'amitié de placer notre Blog dans ses favoris(tout comme nous pour le sien / dans 'Les sites recommandés' par l'OEP). A bientôt tout bronzé! JMP

Michel a dit…

Bravo à toi et à tous les orteilleux qui ont profité de leur vacances pour courir sous d'autres cieux et montrer au monde notre beau maillot.
Je sens que la rentrée va être très dure pour ceusses, dont je suis, qui les ont passées à boire de la bière et à reposer leurs bobos.

RENSEIGNEMENTS

Amis de la course à pied, Bonjour !
Tout ce que vous voulez savoir pour venir partager notre plaisir de courir en toute liberté, au sein d’une association sportive proche de chez vous, est résumé dans les lignes suivantes :

L’Orteil en pointes n’est pas un club FFA, mais une simple association sportive. Donc pas d’entraîneur, ce qui ne nous empêche pas d’échanger entre nous pour progresser et nous inciter à en faire encore plus, ou encore mieux…
Le fonctionnement est très ouvert et informel. Nous nous retrouvons tous les dimanches à 9h30 sur le parking de la gare de Garches (extrémité « droite », près du passage à niveau). Selon l’époque, la météo et les courses à l’extérieur, nous sommes ainsi entre 5 et 25, rarement plus, rarement moins, et nous nous élançons tranquillement pour un parcours quasiment 100% boisé à travers le parc de Saint-Cloud, les haras de Jardy et la forêt de Fausses Reposes, vers Ville d’Avray. Après un parcours commun d’environ 45 mn, le groupe se scinde et chacun, selon sa forme, ses objectifs et sa disponibilité du moment, choisit de poursuivre par un circuit « long », « moyen » ou « court », pour varier les plaisirs et les durées, qui vont ainsi environ de 1h à 1h45, voire plus. L’allure est raisonnable, et de courtes haltes sont ménagées pour attendre les moins rapides. Nous avons d’ailleurs l’intention de structurer et systématiser un groupe « débutants », qui ira à son petit rythme, pour ceux qui ne pourraient pas suivre le groupe principal (environ 11-12 km/h en vitesse de croisière pour ce dernier).
Pour les débutants et pratiquants modérés, c’est un excellent moyen de se motiver pour courir chaque semaine, en toute convivialité et sans recherche de performance. Pour les plus aguerris, c’est un excellent complément des entrainements individuels pratiqués en semaine, et l’occasion de retrouver les copains pour parler santé (ah, les bobos du coureur à pied !) et projets de course.
Pour illustrer cela, sachez que nous avons à la fois des coureurs qui ne font qu’un seul entraînement par semaine et aucune compétition, avec un niveau de l’ordre de 1h aux 10km, et d’autres qui s’alignent sur des trails de 80 km (voire plus) avec de forts dénivelés, et qui « tournent » aux alentours de 3h au marathon. Et tous trouvent leur intérêt et leur plaisir à courir ensemble le dimanche.
En marge de ces entrainements, il y a bien sûr les courses officielles. Chacun fait son programme annuel en fonction de ses objectifs, capacités et disponibilités. L’OEP en sélectionne plus particulièrement une dizaine, généralement en IDF, auxquelles nous essayons de participer en nombre pour renforcer les liens entre adhérents.
Financièrement c’est aussi assez simple: L’adhésion à l’année est de 25€ (40€ pour un couple); elle est de 15€ pour la « moitié » de saison à partir de septembre. Vous pouvez très bien venir courir autant de fois que vous le voulez le dimanche sans adhérer. Le fait de cotiser, outre son aspect symbolique d’adhésion à un groupe, vous permet d’être remboursé des frais d’inscription sur les courses sélectionnées par l’OEP (avec un plafond de 15€ par course). Pas de bulletin médical à fournir pour les sorties du dimanche ; par contre il est obligatoire pour les courses.
N’hésitez pas à jeter un coup d’œil à notre blog "http://orteil.free.fr" où chacun raconte ses petits et grands exploits (ou misères).
Au plaisir de vous voir un prochain dimanche.

Michel

Abonnez vous !

(c'est gratuit!...)