lundi 30 août 2010

Le cul d'enfer

Afin d'éliminer nos errances estivales, nous étions 4 à représenter nos couleurs sur le trail du cul d'enfer à Mondeville sur une distance de 21 km 400, secteur bien connu des amoureux des trails et autres courses vertes.
Départ à 8 h, donc pour Fabi, Jean Mi, Didier et votre serviteur, de la gare de Garches direction Mondeville. Non sans que Didier nous présente ses nouvelles chaussures de trail de couleur noire... Didier était donc vêtu de la TETE aux pieds en noir (je laisse le soin à Didier de vous expliquer la cause de ma moquerie... oh une vague histoire ...)
Bon revenons à nos moutons, nous voilà donc en plein milieu d'un champ de blé faisant office de parking, après des p'tits bonjours à des connaissances, ah ben oui c'est que l'Orteil commence à être connu dans le milieu Trail, la classe non ! Nous allons donc retirer nos dossards et après un café pris au côté d'une charmante petite dame bénévole en charge de ma très chère buvette je négocie avec elle la garde de nos sacs sous la buvette, entre casse croûte de rillettes et autres victuailles retenant toutes mon attention.
Nous partons donc avec Didier trottiner une dizaine de minutes pour mettre en marche la mécanique. Le départ est donné à 9h30, direction les champs permettant de se caler avant d'entrer en forêt sur du monotrace, dans lesquels je me retrouve au sein d'un petit groupe de coureurs; 5 pour être précis, sur un bon rythme dans lequel je crains être en sur-régime, mais m'apercevant que
l'entrainement plus qualitatif que quantitatif me réussi, je propose à la jeune femme devant moi (oh là j'vous vois venir bande de coquins...) et ben non je lui propose simplement que l'on parte devant m'apercevant que le rythme avait diminué; elle m'indique qu'elle préfère rester derrière, je passe donc en tête de notre petit groupe en pensant que j'allais peut être exploser quelques kilomètres plus-tard. Et bien vous n'allez pas me croire, pas de baisse de régime, dopé que je fus par les photos que seuls les participants ont la chance d'admirer au sommet de la première côte (faire référence au nom de la course...). Le restant du parcours à travers champs, sous bois, rochers et sable se passa à merveille.
Et c'est en 1h55 que je passa la ligne d'arrivée, suivi de Jean Mi en 2 h08, Didier en 2 h 12 et Fabi en 2 h 32.
Et n'oubliez pas soyez vivant! / Olivier

2 commentaires:

woep92 a dit…

The writter is back! c'est avec plaisir que l'on retrouve la verve généreuse (ce n'est pas une contrepéterie) d'Olive qui nous fait partager (le jour même !) ses impressions sur les courses. Bonne rentrée à tous et faites nous aussi "vibrer" en racontant vos aventures sur le Blog.

Anonyme a dit…

Bravo à tous pour cette course de rentrée.
Le style de notre écrivain n'est pas en reste.
Il manque certes les photos, mais bon.
Evidemment, la contrepétrie caractérise souvent celui qui la lance!
Bien à vous tous
Alain Du

RENSEIGNEMENTS

Amis de la course à pied, Bonjour !
Tout ce que vous voulez savoir pour venir partager notre plaisir de courir en toute liberté, au sein d’une association sportive proche de chez vous, est résumé dans les lignes suivantes :

L’Orteil en pointes n’est pas un club FFA, mais une simple association sportive. Donc pas d’entraîneur, ce qui ne nous empêche pas d’échanger entre nous pour progresser et nous inciter à en faire encore plus, ou encore mieux…
Le fonctionnement est très ouvert et informel. Nous nous retrouvons tous les dimanches à 9h30 sur le parking de la gare de Garches (extrémité « droite », près du passage à niveau). Selon l’époque, la météo et les courses à l’extérieur, nous sommes ainsi entre 5 et 25, rarement plus, rarement moins, et nous nous élançons tranquillement pour un parcours quasiment 100% boisé à travers le parc de Saint-Cloud, les haras de Jardy et la forêt de Fausses Reposes, vers Ville d’Avray. Après un parcours commun d’environ 45 mn, le groupe se scinde et chacun, selon sa forme, ses objectifs et sa disponibilité du moment, choisit de poursuivre par un circuit « long », « moyen » ou « court », pour varier les plaisirs et les durées, qui vont ainsi environ de 1h à 1h45, voire plus. L’allure est raisonnable, et de courtes haltes sont ménagées pour attendre les moins rapides. Nous avons d’ailleurs l’intention de structurer et systématiser un groupe « débutants », qui ira à son petit rythme, pour ceux qui ne pourraient pas suivre le groupe principal (environ 11-12 km/h en vitesse de croisière pour ce dernier).
Pour les débutants et pratiquants modérés, c’est un excellent moyen de se motiver pour courir chaque semaine, en toute convivialité et sans recherche de performance. Pour les plus aguerris, c’est un excellent complément des entrainements individuels pratiqués en semaine, et l’occasion de retrouver les copains pour parler santé (ah, les bobos du coureur à pied !) et projets de course.
Pour illustrer cela, sachez que nous avons à la fois des coureurs qui ne font qu’un seul entraînement par semaine et aucune compétition, avec un niveau de l’ordre de 1h aux 10km, et d’autres qui s’alignent sur des trails de 80 km (voire plus) avec de forts dénivelés, et qui « tournent » aux alentours de 3h au marathon. Et tous trouvent leur intérêt et leur plaisir à courir ensemble le dimanche.
En marge de ces entrainements, il y a bien sûr les courses officielles. Chacun fait son programme annuel en fonction de ses objectifs, capacités et disponibilités. L’OEP en sélectionne plus particulièrement une dizaine, généralement en IDF, auxquelles nous essayons de participer en nombre pour renforcer les liens entre adhérents.
Financièrement c’est aussi assez simple: L’adhésion à l’année est de 25€ (40€ pour un couple); elle est de 15€ pour la « moitié » de saison à partir de septembre. Vous pouvez très bien venir courir autant de fois que vous le voulez le dimanche sans adhérer. Le fait de cotiser, outre son aspect symbolique d’adhésion à un groupe, vous permet d’être remboursé des frais d’inscription sur les courses sélectionnées par l’OEP (avec un plafond de 15€ par course). Pas de bulletin médical à fournir pour les sorties du dimanche ; par contre il est obligatoire pour les courses.
N’hésitez pas à jeter un coup d’œil à notre blog "http://orteil.free.fr" où chacun raconte ses petits et grands exploits (ou misères).
Au plaisir de vous voir un prochain dimanche.

Michel

Abonnez vous !

(c'est gratuit!...)