lundi 6 juillet 2009

Les Chemins du Roy

En province ce week-end je n’ai pas résisté à l’appel de la nature.
Me voilà donc dimanche matin au départ des «Chemins du Roy», course nature de 12 ou 23 km + randonnées pédestres sur les mêmes distances.
Je me suis donc aligné sur le 23 km parmi une centaine de participants.
Organisée dans les Deux-sèvres en pleine campagne dans le cadre de la foire aux mules (tout point commun avec ma personne serait évidemment une boutade trop facile…),
Il s’agit d’une course nature avec un circuit qui serpente de collines en vallées par des sentiers étroits dans un cadre très boisé et pittoresque. C'est une course superbe tant par la beauté du parcours que par la qualité de l'organisation. Le parcours est vraiment nature, il permet de découvrir un site merveilleux sur lequel nous avons enchaîné par des monotraces, des raidillons biens cassants, des descentes courtes mais raides dans lesquelles mieux valait avoir les chevilles solides. De nombreux passages de ruisseaux nous permettaient de faire baisser la température aidé aussi par le fait que le tracé était principalement en forêt. Et pour finir, un escalier d’une cinquantaine de mètres sous un tunnel le long d’un ruisseau finissait le travail.

Les ravitos étaient parfaits et je ne vous cache pas qu’après m'être aperçu que les ravitos pour les randonneurs étaient pourvus en «cochonnailles» mon choix était évident : adieux sucreries, à moi pâté et autres rillettes !!
Pour ceux qui connaissent, le tracé m’a beaucoup rappelé le profil des Carrières à Mondeville.
Après donc 2h15 de balades dans ma campagne adorée, j’ai retrouvé l’arrivée (enfin le trait à la craie tracée sur la place du village). L’après course a été un exemple de recherche de récupération. Un repas nous attendait; passage à la buvette obligatoire (eh bien oui, il y a toujours une veille connaissance content de vous retrouver) suivi du jambon à la broche accompagné des Mojettes du Marais poitevin (prononcer « Molliettes d’au Marais » suivi d’un petit Chabichou merveilleux.
Bref, pour une reprise le pied ! Grosse sortie nature + bonne bouffe...
Voilà pourquoi sur le mois de juillet, je serais très discret les dimanches matins (il me reste encore de bien nombreuses courses estivales de village à découvrir).
A bientôt / Oliv

3 commentaires:

woep92 a dit…

Qu'il est beau dans l'effort notre grand poussin jaune ! Tout motivé par le ravitaillement de cochonnailles qui l'attend à l'arrivée. C'est quand même une autre façon de courir dans ces provinces où il fait bon vivre...

Michel a dit…

2h15 pour 23 km. Tu devais Etre charge comme une mule, non?
Les rillettes sont-elles inscrites au tableau des produits dopants?

isa a dit…

Je te propose de contacter tous les organisateurs de trail ultra à venir afin de leur soumettre un menu de ravito digne de ce nom, qui oblige le coureur à aller plus loin et à ne pas en louper un seul !
Bravo à toi, qu'il fait bon vivre, et qu'il est bon de le rappeler...

RENSEIGNEMENTS

Amis de la course à pied, Bonjour !
Tout ce que vous voulez savoir pour venir partager notre plaisir de courir en toute liberté, au sein d’une association sportive proche de chez vous, est résumé dans les lignes suivantes :

L’Orteil en pointes n’est pas un club FFA, mais une simple association sportive. Donc pas d’entraîneur, ce qui ne nous empêche pas d’échanger entre nous pour progresser et nous inciter à en faire encore plus, ou encore mieux…
Le fonctionnement est très ouvert et informel. Nous nous retrouvons tous les dimanches à 9h30 sur le parking de la gare de Garches (extrémité « droite », près du passage à niveau). Selon l’époque, la météo et les courses à l’extérieur, nous sommes ainsi entre 5 et 25, rarement plus, rarement moins, et nous nous élançons tranquillement pour un parcours quasiment 100% boisé à travers le parc de Saint-Cloud, les haras de Jardy et la forêt de Fausses Reposes, vers Ville d’Avray. Après un parcours commun d’environ 45 mn, le groupe se scinde et chacun, selon sa forme, ses objectifs et sa disponibilité du moment, choisit de poursuivre par un circuit « long », « moyen » ou « court », pour varier les plaisirs et les durées, qui vont ainsi environ de 1h à 1h45, voire plus. L’allure est raisonnable, et de courtes haltes sont ménagées pour attendre les moins rapides. Nous avons d’ailleurs l’intention de structurer et systématiser un groupe « débutants », qui ira à son petit rythme, pour ceux qui ne pourraient pas suivre le groupe principal (environ 11-12 km/h en vitesse de croisière pour ce dernier).
Pour les débutants et pratiquants modérés, c’est un excellent moyen de se motiver pour courir chaque semaine, en toute convivialité et sans recherche de performance. Pour les plus aguerris, c’est un excellent complément des entrainements individuels pratiqués en semaine, et l’occasion de retrouver les copains pour parler santé (ah, les bobos du coureur à pied !) et projets de course.
Pour illustrer cela, sachez que nous avons à la fois des coureurs qui ne font qu’un seul entraînement par semaine et aucune compétition, avec un niveau de l’ordre de 1h aux 10km, et d’autres qui s’alignent sur des trails de 80 km (voire plus) avec de forts dénivelés, et qui « tournent » aux alentours de 3h au marathon. Et tous trouvent leur intérêt et leur plaisir à courir ensemble le dimanche.
En marge de ces entrainements, il y a bien sûr les courses officielles. Chacun fait son programme annuel en fonction de ses objectifs, capacités et disponibilités. L’OEP en sélectionne plus particulièrement une dizaine, généralement en IDF, auxquelles nous essayons de participer en nombre pour renforcer les liens entre adhérents.
Financièrement c’est aussi assez simple: L’adhésion à l’année est de 25€ (40€ pour un couple); elle est de 15€ pour la « moitié » de saison à partir de septembre. Vous pouvez très bien venir courir autant de fois que vous le voulez le dimanche sans adhérer. Le fait de cotiser, outre son aspect symbolique d’adhésion à un groupe, vous permet d’être remboursé des frais d’inscription sur les courses sélectionnées par l’OEP (avec un plafond de 15€ par course). Pas de bulletin médical à fournir pour les sorties du dimanche ; par contre il est obligatoire pour les courses.
N’hésitez pas à jeter un coup d’œil à notre blog "http://orteil.free.fr" où chacun raconte ses petits et grands exploits (ou misères).
Au plaisir de vous voir un prochain dimanche.

Michel

Abonnez vous !

(c'est gratuit!...)