dimanche 8 mars 2009

Les trois pignons 2009






Ce matin, dès potron-minet, 7 Orteils étaient prêts à en découdre avec le sable des trois pignons. le temps semblait vouloir se maintenir. Olivier n'avait pas osé mettre son beau short mais néanmoins arborait avec grâce, disctinction et fierté son ridicule petit couvre chef. Petite mise en jambe avant le départ. Les Dunes d'espoir se mettent sur le côté pour laisser passer la masse et nous voilà partis. J'étais personnellement bien décidé à battre mon record de l'année dernière. Dès le début je me suis calé sur un bon rythme tout en profitant de la beauté du paysage . Et quel paysage : ces bryuères, ces chaos de rochers, ces étendues de sables ...Le sol devient très vite sablonneux. Bifurcation pour le douze, Jean-Michel qui semble tout frais me tapotte l'épaule, m'encourage et s'en va vers sa destinée. Au huitième kilomètre une petite côte dont je me souvenais bien de l'année dernière, où Olivier faisait le fierot en la comparant avec le Lapin. Sauf qu'au neuvième il y avait plus que notre cher Lapin !!! J'ai réussi à courir mais moins vite ! Un long plat dans la bruyère, très plaisant, ludique, puis au 12e kilo la côte qui tue rien qu'à la regarder ! Eh bien il suffit de marcher ! Et puis c'est parti pour une méga descente : que du bonheur sauf qu'il a commencé à crachoter, puis à bruiner, puis à pleuvoir. Mais l'arrivée n'était plus loin et il ne restait que du plat. Et bien j'ai réussi à mettre une minute de moins que l'année dernière : trop content le LoLo. Juste après moi est arrivé Bernard, puis Olivier et là je suis reparti en arrière aider les Dunes et j'ai rencontré Denis (à la ramasse me dit-il) puis Didier qui tout content de me voir a dû croire que je revenais pour lui. Excuses moi Didier mais ma femme compte plus que toi !!! Et voilà je les ai retrouvés 3 km avant l'arrivée est ai terminé avec eux. Une bien belle matinée quoi ! Et tout cela malgré la pluie et le vent.

5 commentaires:

Bruno Ba a dit…

Bravo à tous, une belle course, un beau compte-rendu, tout est parfait...sauf le fameux chignon ! il va falloir prendre des mesures et imposer un minimum de code vestimentaire...
Dis donc Lolo, c'est la forme olympique, tu bats ton record, reviens en arrière, prends les photos, fais le compte-rendu, relevé GPS, increvable !!

LoLo a dit…

Je n'ai pas pris de photos, faut pas pousser quand même ! Peut pas tout faire le LoLo ! Vous remarquerez aussi que Môssieur Olivier se met à écouter de la musique pendant qu'il court !
Les autres ne comptent plus ...

jimmy a dit…

Trop classe Oliv ton bonnet de Schtroumpf Costaud (reconnaissable au noeud fait à son extrémité). Comme le personnage de la BD, tu est toujours présent pour les épreuves qui demandent de la résitance et aimes faire la démonstration de ta puissance devant les Schtroumpfettes.
Tu as raison de préférer la musique plutôt que d'entendre les sarcasmes des Schtroumpfs jaloux.
Et ton short ??? tu l'as rendu à Obélix !...

Oliv a dit…

Et bien OUI, avec l'annonce des beaux jours, je me suis fais un plaisir de ressortir ma panoplie de tombeurs des sentiers (petit chignon noué délicatement permettant de mettre en valeur toute ma féminité, mon short que les danseuses du Crazy horse s'arrachent sera de retour au printemps). Concernant l'attaque dont je fais encore une fois l'objet concernant la présence de mon MP3 : depuis que Lolo a décidé d'être un bon.. Et quand mon président chéri n'est pas là et bien je me retrouve seul abandonné de tous donc test la musique (que je n'ais supportés que 5 minutes) après j'ai repris mon rythme : Blagues potaches avec chaques commissaires de courses.
Trèves de plaisanteries cette petite course nature est décidément ma chouchoute, à la bonne franquette, parcours extra, sable, rocher, bruyère, raidillon, descentes endiablées à prendre à fonds en lâchant les chevaux (ah ben oui la puissance ça sert quand même un peu.

Bref une chouette matinée entre copains-coquines comme les orteilleux + dunes savent le faire.

isa a dit…

Un vrai bonheur cette course...
Un parcours digne de Fontainebleau, des bénévolles aux petits soins, un mari attentif qui vient aider la joélette de sa femme, ne manquait que le soleil pour enchainer avec les 25 bosses l'après midi !

RENSEIGNEMENTS

Amis de la course à pied, Bonjour !
Tout ce que vous voulez savoir pour venir partager notre plaisir de courir en toute liberté, au sein d’une association sportive proche de chez vous, est résumé dans les lignes suivantes :

L’Orteil en pointes n’est pas un club FFA, mais une simple association sportive. Donc pas d’entraîneur, ce qui ne nous empêche pas d’échanger entre nous pour progresser et nous inciter à en faire encore plus, ou encore mieux…
Le fonctionnement est très ouvert et informel. Nous nous retrouvons tous les dimanches à 9h30 sur le parking de la gare de Garches (extrémité « droite », près du passage à niveau). Selon l’époque, la météo et les courses à l’extérieur, nous sommes ainsi entre 5 et 25, rarement plus, rarement moins, et nous nous élançons tranquillement pour un parcours quasiment 100% boisé à travers le parc de Saint-Cloud, les haras de Jardy et la forêt de Fausses Reposes, vers Ville d’Avray. Après un parcours commun d’environ 45 mn, le groupe se scinde et chacun, selon sa forme, ses objectifs et sa disponibilité du moment, choisit de poursuivre par un circuit « long », « moyen » ou « court », pour varier les plaisirs et les durées, qui vont ainsi environ de 1h à 1h45, voire plus. L’allure est raisonnable, et de courtes haltes sont ménagées pour attendre les moins rapides. Nous avons d’ailleurs l’intention de structurer et systématiser un groupe « débutants », qui ira à son petit rythme, pour ceux qui ne pourraient pas suivre le groupe principal (environ 11-12 km/h en vitesse de croisière pour ce dernier).
Pour les débutants et pratiquants modérés, c’est un excellent moyen de se motiver pour courir chaque semaine, en toute convivialité et sans recherche de performance. Pour les plus aguerris, c’est un excellent complément des entrainements individuels pratiqués en semaine, et l’occasion de retrouver les copains pour parler santé (ah, les bobos du coureur à pied !) et projets de course.
Pour illustrer cela, sachez que nous avons à la fois des coureurs qui ne font qu’un seul entraînement par semaine et aucune compétition, avec un niveau de l’ordre de 1h aux 10km, et d’autres qui s’alignent sur des trails de 80 km (voire plus) avec de forts dénivelés, et qui « tournent » aux alentours de 3h au marathon. Et tous trouvent leur intérêt et leur plaisir à courir ensemble le dimanche.
En marge de ces entrainements, il y a bien sûr les courses officielles. Chacun fait son programme annuel en fonction de ses objectifs, capacités et disponibilités. L’OEP en sélectionne plus particulièrement une dizaine, généralement en IDF, auxquelles nous essayons de participer en nombre pour renforcer les liens entre adhérents.
Financièrement c’est aussi assez simple: L’adhésion à l’année est de 25€ (40€ pour un couple); elle est de 15€ pour la « moitié » de saison à partir de septembre. Vous pouvez très bien venir courir autant de fois que vous le voulez le dimanche sans adhérer. Le fait de cotiser, outre son aspect symbolique d’adhésion à un groupe, vous permet d’être remboursé des frais d’inscription sur les courses sélectionnées par l’OEP (avec un plafond de 15€ par course). Pas de bulletin médical à fournir pour les sorties du dimanche ; par contre il est obligatoire pour les courses.
N’hésitez pas à jeter un coup d’œil à notre blog "http://orteil.free.fr" où chacun raconte ses petits et grands exploits (ou misères).
Au plaisir de vous voir un prochain dimanche.

Michel

Abonnez vous !

(c'est gratuit!...)